Welcome
Why IVSS-Churchear
¤ Български
¤ Česky
¤ Dansk
¤ Deutsch
¤ Ελληνικά
¤ Español
¤ Français
¤ Italiano
¤ Magyar
¤ Norsk
¤ Polski
¤ Português
¤ Română
¤ Русский
¤ Suomi
¤ Svenska
¤ Tagalog
¤ 中文
How to become a member?
Our Conferences
Reports from our member countries
Links to our corporate members
Contact us
EFHOH
Advanced search
Contact us (Updated per 25.03.17)

 

> Welcome > ¤ Français

¤ Français

Pourquoi IVSS-Churchear? (*)

 

Pourquoi existe-t-il une association des aumôneries de malentendants?

 

 

La société moderne, surtout dans les grandes villes, est une société sonore. Il en résulte un nombre croissant de personnes dont l’audition est endommagée. De plus en plus nombreux, et de plus en plus jeunes sont celles et ceux qui souffrent de malentendance.

 

Ces déficiences auditives peuvent être légères, de sortes qu’elles ne causent que peu, ou pas du tout, de problèmes dans la vie de tous les jours. Mais elles peuvent aller jusqu’à une totale surdité. La plupart des personnes à déficience auditive se retrouvent quelque part entre ces deux extrêmes. Leurs problèmes auditifs provoquent toutes sortes de difficultés au quotidien, mais ces personnes ne sont pas sourdes. Leur langue est la langue orale, pas la Langue des Signes. Leur vie sociale et leur identité se situent à l’intérieur de la société des entendants, ce qui sera d’autant plus vrai s’ils disposent d’une assistance appropriée. Ces aides peuvent être diverses, elles vont de moyens techniques jusqu’à la communication soutenue par des gestes.

 

En tant que Chrétiens de diverses confessions et traditions, il est de notre vocation de porter l’évangile de Jésus-Christ, notre Seigneur, à tout homme. Comment allons-nous à la rencontre de celles et ceux qui ont besoin d’aide pour comprendre ? Comment allons-nous à la rencontre de la nouvelle génération de déficients auditifs, une génération qui ne demande pas la charité, mais qui revendique le droit, donné par Dieu, à une communication au même niveau que tous les autres ? Les réponses à ces questions, nous ne les trouverons que dans le rapport direct avec celles et ceux qui sont affectés par la déficience auditive. Et des réponses, il faudra en donner, faute de quoi ces personnes se détourneront de l’Eglise.

 

Echanger au sujet de notre expérience, nous en avons besoin aussi grâce à des relations par-dessus nos frontières nationales et ecclésiales. Il nous est donc nécessaire de nous rencontrer :

 

  • pour entendre ceux qui connaissent ces problèmes parce qu’ils les vivent au quotidien,
  • pour discuter au sujet des solutions à trouver à ces problèmes,
  • pour partager notre expérience et apprendre les uns des autres,
  • pour se rencontrer et emporter chez nous et dans nos Eglises des expériences et des idées nouvelles,
  • pour trouver par quels chemins nous pouvons agir en commun avec des instances d’Eglise, et dans quelques cas avec des instances profanes.

 

Voilà pourquoi vous les directions d’Eglise, vous les pasteurs et prêtres, les diacres et les laïcs des Eglises et des œuvres diaconales, vous les déficients auditifs, vous les bienentendants, nous vous invitons à rejoindre notre communauté internationale et à apporter votre collaboration dans la préoccupation pour et avec les personnes déficientes auditives.

 

(*) IVSS-Churchear : littéralement «Association internationale des aumôneries de malentendants – oreille de l’Eglise»

(Traduction française : Christian Kempf)

 

 

[ admin ]